Archives février 2009

Que faire ?

| 3 Commentaires
Quelquefois on a vraiment l'impression que personne n'a aucune idée de ce qu'il faudrait faire avec l'économie. Les gens commencent à faire bloc et à couper les ponts, prêts à essayer de survivre entre eux l'état de siège financier qui semble juste sur l'horizon. L'anxiété de l'inconnu, de l'inexpliqué et de l'inexplicable (merci, les banquiers qu'on appelle maintenant des « banksters », mélange de banker et de gangster) nous assaille tous. Les catastrophistes, amateurs de la porno économique, les yeux brillants d'excitation, parlent fiévreusement chez des blogs économiques tels Mish ou Calculated Risk, d'une fermeture d'urgence des distributeurs de billets, d'une fermeture temporaire des banques, d'une panique - fusils, fermes, la loi du plus fort, et ainsi de suite. Tout cela sent la paranoïa extrémiste, bien sûr, mais à la longue on commence à se demander si l'on ne serait que des moutons apathiques en train d'être menés, bon gré mal gré, à l'abattoir. De toute façon, on vient de découvrir une nouvelle fraude financière - celle de Stanford Financial de Houston, dont le montant en question s'élève à cinq à huit milliards de dollars. On parle, pour le moment, beaucoup moins, ô surprise !, de cette fraude qui aurait été effectuée en Irak en 2004 par les héros américains militaires - des républicains, je parie - pour une somme de plus de 50 milliards $. Est-on finalement une nation tout à fait pourrie ? Que va-t-il faire pour au moins essayer de corriger tout cela, notre Obama ?

Qu'un sang impur...

| Aucun Commentaire
305317409_df23b7360d.jpg

Avançons aux procès pour crimes de guerre ! Le public américain, lui, veut en grande majorité un règlement de comptes. La plupart de nos hommes politiques, démocrates et républicains, lâches et trop souvent eux-mêmes corrompus, hésitent, ce qui ne surprendra personne.

Jeux de marionnettes

| 2 Commentaires
tktspanneau.jpg
L'un des panneaux indicateurs pour les spectacles à mi-prix du nouveau kiosque TKTS dans la place du Temps

Le copain a insisté : il voulait absolument voir la comédie musicale Avenue Q. Oui, c'est celle où il y a des marionnettes. Des marionnettes à la langue salée. Je connaissais déjà la chanson « The Internet is for porn ». 

laplacedutempssud.jpg
Vers la place du Temps

On a bravé un vent à décorner les bœufs pour nous rendre donc au kiosque TKTS pour acheter deux billets à moitié prix pour le spectacle. Il y avait peu de monde, les billets restant toujours assez chers à 66,00 $ chacun, mais on nous a donné de bonnes places au 8e rang à l'orchestre, à côté de deux couples de jeunes Français, dont deux n'y comprenaient rien - le jeu des marionnettes est assez gros et donc facile à suivre, mais il faut parler anglais pour vraiment comprendre l'humour. La pièce a du charme, un rien désuet - les marionnettistes sont jeunes, les paroles drôles. C'est du cabaret « élargi » pour satisfaire aux besoins de Broadway, mais il nous a donné une soirée agréable.

Intelligences

| 1 Commentaire
Il y a de ces phrases légales qui sont de la vraie poésie: par exemple, j'aime beaucoup « fraudulent conveyance » ou « transfert frauduleux », dont on parle beaucoup à New-York à propos de la distribution de primes chez Merrill Lynch l'année dernière. Un délit pareil pourrait justifier un « clawback », mot délicieux qui est entré dans tous les vocabulaires à la page et qui signifierait « récupération », de bonus ou d'autres honoraires suspects, mais d'une façon beaucoup plus, euh, expressive, suggérant des griffes et des blessures (financières seulement, sans doute). 


Content de ne pas avoir déménagé à Dubaï, où je viens de découvrir qu'on y a aussi des prisons pour débiteurs. Pas gentil, ça. On ferait donc mieux de rester dépressif et endetté à New-York, quoi.

Attention !

| Aucun Commentaire

Deux satellites, dont l'un américain et l'autre russe, se sont percutés hier au-dessus de Sibérie. Trop de trafic, sans doute. On dirait presque l'autoroute FDR.

O tempora, o mores !

| 3 Commentaires
whigger.jpg
Photo d'un jeune whigger


Je l'ai trouvé assez marrant de faire la queue cet après-midi au supermarché derrière deux jeunes Français habillés mais tout à fait en « whigger » (je vous laisse deviner l'origine du nom) - ils doivent être grands fans de generationsfm.com.

Le sénateur républicain Mitch McConnell du Kentucky, crétin comme il y en a peu, se dit prêt à protéger l'Amérique contre « l'européanisation » de la partie états-unienne de l'Amérique du Nord - cette « européanisation » serait le résultat cauchemardesque d'un projet de loi qui s'appelle l'Employee Free Choice Act, ce qui faciliterait la syndicalisation des ouvriers. À éviter, bien sûr, pour ne pas devenir un nouveau, euh, Pays-Bas, par exemple !

Plus ça change...

| 3 Commentaires
liquidation.jpg
Les lettres collées à la vitrine donnent toute l'explication qu'il faut - en l'occurence, il s'agissait d'un magasin de machins suédois beaucoup plus chers que chez Ikea dont on n'avait aucun besoin absolu, c'est certain.


danseursmetro.jpg
Il y a pourtant toujours des danseurs qui font leur métier dans les stations de métro pour gagner des sous.

librairieoscarwilde.jpg
La dernière librairie gaie à New-York, la librairie Oscar Wilde fondée en 1967, fermera ses portes à la fin du mois prochain - la propriétaire explique qu'on n'a pas les ressources nécessaires pour survivre à la crise économique actuelle.

folledanslemetro.jpg

Une folle avec ses bagages sur le quai de métro de la station de la 34e rue - elle chantait et dansait malgré la chute de la bourse après le discours du nouveau ministre de la Finance Tim  « Timmy » Geithner sur la relance prochaine des institutions financières, à laquelle presque personne ne croit mot. Les mendiants sont de retour...

Terres saintes

| Aucun Commentaire

On suit de près, et avec une certaine inquiétude bien réelle dans certains milieux, les élections en Israël qui ont lieu aujourd'hui.  En l'occurrence, les serments de loyauté me gênent beaucoup.


Dommage

| 1 Commentaire

Je me suis trompé - la fête à New-York pour l'investiture de Barack Obama à la présidence de la République américaine que j'avais prévue d'une durée d'au moins un an se trouve nettement écourtée à cause de la crise économique actuelle. La ville de New-York s'attend à une perte de plus de 250.000 emplois dans le secteur financier, ce qui a naturellement un peu diminué la joie à Manhattan pour un président « libéral ».  Et en plus, on commence à s'interroger un peu sur la profondeur du changement promis par la nouvelle Administration quand on voit tant de visages bien et trop bien connus à la tête de la relance financière, où l'on ne voit que primes et bonus payés par les contribuables et offerts aux banquiers au lieu de solutions aux problèmes systémiques de ce genre de capitalisme des copains que la crise vient d'exposer à la lumière sanitaire.

Aujourd'hui l'administration Obama a décidé de garder l'usage des « secrets d'État » qu'avait employé, souvent abusivement, l'administration Bush pour cacher ses crimes. Encore une déception...



Quelques liens

Commentaires récents

  • grégory : ça m'a fait toujours fait rire,ça...certains états américains interdisent le lire la suite
  • Édouard : Ben, le foie gras, c'est déjà doucement criminel ici – lire la suite
  • wam : C'est amusant ! Pour Thanksgiving, organisé pour une amie angélène, lire la suite
  • Édouard : Pour moi, Marie, cette « exception américaine » voulait dire lire la suite
  • Marie : Oui l'exception américaine est tout sauf une fiction c'est certain. lire la suite
  • Jérôme : Un peu le travail de Sisyphe et ça fragilise les lire la suite
  • Wiko : C'est vraiment pitoyable de voir à quel point certaines personnes lire la suite
  • Édouard : Marie, j'aime la plage et la piscine – pour moi, lire la suite
  • grégory : est-ce que les plages comme celle de la photo sont lire la suite
  • Marie : Cette plage est vraiment magnifique en tout cas. Après c'est lire la suite

décembre 2013

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Me contacter:

edouardleborgne@gmail.com