Archives décembre 2009

Les fêtes, et cetera

| 8 Commentaires
walterkerrtheatre.jpg
Devant le théâtre Walter Kerr dans la 48e rue ouest

Désolé pour mon silence prolongé, conséquence, en partie, d'un rhume qui ne voulait pas me lâcher, et d'une petite déprime saisonnière exacerbée par des obligations mondaines sans grand intérêt. Ce Noël-ci n'a vraiment eu rien de particulièrement joyeux, mais maintenant c'est fini, on voit bien la lumière au bout du tunnel, quoi qu'elle soit plutôt glauque et fade. Mais bon, on n'a qu'à s'installer sous une lampe luminothérapeutique et à arrêter tout de suite de se plaindre.

gypsyoftheyear2009.jpg

Devant le théâtre Palace dans la 7e avenue

On est allé voir les Tsiganes de Broadway encore cette année - très drôle, et l'on y a applaudi les très beaux Hugh Jackman et Daniel Craig, ainsi que la marrante Julie White en tant que co-présentatrice du spectacle.

operamet.jpg

L'opéra Métropolitain

On est allé voir Elektra à l'Opéra Métropolitain, opéra que je n'avais jamais vu sur scène. Belle musique, belles voix, un certain manque de drame, pourtant, dans le scénario, puisqu'on sait déjà qui va mourir, et quand.

On est allé voir A Little Night Music, comédie musicale de Stephen Sondheim qui date de 1973 - c'est toujours actuel, avec des chansons comme la brillante « Every Day a Little Death ».

tempetedeneige.jpg
En pleine tempête

Il y a eu une tempête de neige. On a eu des visiteurs de l'étranger. On a trop fait la fête sans vraiment se divertir. Il va falloir faire plus d'attention dans l'avenir.
« I went down to the demonstration, to get my fair share of abuse... »

manifegalitemariage.jpg
La manif pour protester le vote hier après-midi au Sénat de l'état dans la place de l'Union hier soir

gouvpatterson.jpg
Il y avait même le gouverneur Patterson

manifpanneau.jpg
On scandait « Vote them out ! Vote them out ! » contre ceux qui ont rejeté le projet de loi.

« But if you try some time, you just might find, you get what you need. »

(Paroles de la chanson You Can't Always Get What You Want des Rolling Stones. D'autres photos de la manif chez Joe.My.God.)

« Behold love choked »

| Aucun Commentaire
Le père du copain a survécu à sa chirurgie - il se trouve à présent dans la réanimation, mais tout s'est bien passé. On partira donc ce week-end pour la campagne.


Trois chansons de Songfest enregistrées je ne sais pas quand, dont la première est « To What He Said »

Je suis toujours de mauvaise humeur à cause de la votation hier dans le Sénat à Albany. Cela m'a encouragé à réécouter cette chanson créée par mon ex-patron sur un poème inédit de Walt Whitman, intitulé « To what he said », que j'avais traduit comme « À ce qu'il a dit » quand j'avais à faire la traduction pour la première de Songfest à Paris. Je me souviens très bien encore de l'émotion que nous avons tous ressentie en l'écoutant pour la première fois - voici le texte :

To what you said, passionately clasping my hand, this is my answer:?

Though you have strayed hither, for my sake, you can never belong to me,

?Nor I to you,?

Behold the customary loves and friendships the cold guards

?l am that rough and simple person

?l am he who kisses his comrade lightly on the lips at parting,

?And l am one who is kissed in return,?

I introduce that new American salute?

Behold love choked, correct, polite, always suspicious

?Behold the received models of the parlors -?

What are they to me??

What to these young men that travel with me? 

Je me suis rappelé aussi les belles paroles de « Somewhere (A Place for Us) » - le ballet « fantaisie » de ces quatre créateurs, tous gais, qui ont eux-mêmes rêvé à trouver un endroit qui leur accueillerait finalement. L'état de New-York, ce n'est pas encore cet endroit.

La peur de la lumière

| 2 Commentaires
Le sénat de l'état de New-York vient de rejeter, par 24 voix à 38, la proposition de loi déjà approuvée par la Chambre des représentants pour le mariage dit « gai », c'est-à-dire de deux adultes du même sexe. C'est une déception, bien sûr, mais maintenant on connaît nos ennemis (et leurs adresses).

À la lanterne !

| Aucun Commentaire
Où faut-il élever l'échafaud quand on cherche à vraiment impressionner, une fois pour toutes, les gangsters de la haute finance, de l'immobilier, et des médias à New-York ? Au milieu du rond-point Christophe Colomb, peut-être, afin de rappeler aux résidents du nouvel immeuble faux-ancien qui se trouve au 15, Central Park West, qu'on n'a toujours pas, du moins en principe, d'aristocratie juridique ici, en dépit de la déférence qu'on donne, à tort, à ceux qui ont fait beaucoup d'argent, dans des circonstances souvent plutôt illicites ou difficilement justifiables.

La vie comme elle va

| Aucun Commentaire
heurtoirdistingue.jpg
Heurtoir distingué trouvé dans la 10e rue ouest

Chaque fois que j'entends la phrase « blood and treasure », je n'écoute plus. On l'entendra sans doute ce soir, ce qui me permet de ne pas suivre le discours sur l'Afghanistan que le président Obama donnera ce soir à l'académie militaire de West Point.

L'éditorialiste Tom Friedman m'écœure - mais je ne suis pas le seul à avoir cette réaction violente, ce dont on se rend vite compte en lisant la plupart des 687 commentaires en réponse à cet article débile. Le toujours-perspicace Glenn Greenwald dit tout ce qu'il faut sur cet hypocrite chéri du Times.



Quelques liens

Commentaires récents

  • Grégory : @ Hub...Fichtre, où avais-je la tête lorsque j'ai tapé mon lire la suite
  • Hub : Grégory , tu as un peu d'avance sur le calendrier... lire la suite
  • Grégory : Un an et deux jours sans nouvelles d'Edouard...snif... lire la suite
  • ELLA : Bonjour Edouard, Je vous souhaite une très belle année J'espère lire la suite
  • Grégory : Une très bonne année 2016 à toutes et tous ! lire la suite
  • Hub : Bonne Année et meilleurs voeux à vous deux. lire la suite
  • lau : Ahh "au bon pain" ca me rappelle de bon souvenir... lire la suite
  • Nanarf : Vous me manquez. J’espère que votre absence n'est due qu'à lire la suite
  • regime sara : bonjour excellent article , j’ai pris beaucoup de plaisir à lire la suite
  • ELLA : bonjour Edouard, les vacances sont finies.... et si vous nous lire la suite

avril 2016

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Me contacter:

edouardleborgne@gmail.com