Où on bouge et on mange trop

| 4 Commentaires
facadeduplex.jpg
La façade du Duplex qui donne sur la 7e avenue

Encore une semaine chargée – jeudi soir on a assisté au spectacle mensuel de La Fille de calendrier de Mlle McHugh avec l’ami avocat anglais et l’amie éditrice au Duplex.

mllemchughdevantpiano.jpg
Elle chante devant le piano, Mlle McHugh

Vendredi soir on a rejoint l’ami producteur de télévision à la gare de Pennsylvanie pour prendre le train pour Ronkonkoma, d’où on continuait en voiture chez lui, où on allait passer le week-end. Le collègue producteur et son copain costumier nous ont rejoints aussi pour cette partie de campagne.

chouxdebruxellesaubeurre.jpg
Mes choux de Bruxelles qui se beurrent

filetsdesaumon.jpg
Les filets de saumon

Moi, j’ai préparé les choux de Bruxelles au beurre pour le repas de vendredi soir. On les a tout mangés !

candelabredanois.jpg
Le candélabre danois, souvenir beau mais aussi triste d'un amour qui n'a pas marché

Samedi l’ami producteur a voulu nous montrer le petit musée de la Société historique du comté de Suffolk, qui se trouve dans la ville assez triste de Riverhead, chef-lieu du comté. Ce n’était pas très grand, ce musée, et la femme à l’entrée était vraiment ravie de nous voir – ils n’ont de toute évidence que de bien rares visiteurs – et l’on a vu une expo sur un photographe afro-américain de la ville de Sayville du milieu du XXe siècle et une autre sur la vie quotidienne des Indiens de l’Île Longue, coincés entre les Hollandais de la Nouvelle-Amsterdam et les Anglais du Connecticut.

sochistcomtesuffolk.jpg
Le siège de la Société historique du comté de Suffolk à Riverhead

Au sous-sol il y avait quelques exemples de carrosses et de traîneaux utilisés avant l’ère de l’automobile, ainsi que des dioramas poussiéreux et en fin de compte assez charmants par leur naïveté.

traineaunewyorkais.jpg
Un élégant traîneau new-yorkais

carosse.jpg
Un cabriolet

vuedediarama.jpg
Vue d'un des dioramas – ici, c'est le père de la Nation, George Washington, qui arrive chez quelqu'un pour une raison que j'ignore lors de la bataille de l'Île Longue contre les Anglais

Ensuite on est allé déjeuner dans un petit restaurant texan-mexicain sur la route – peu de places, mais bonne cuisine.

restaumex.jpg
Ancienne pizzeria de route transformée en restaurant tex-mex

L’ami producteur voulait absolument nous montrer l’énorme centre commercial de magasins outlet Tanger (nom d'une société de centres commerciaux particulière) – en fait il s’agit de trois ou quatre énormes centres commerciaux pleins de toutes sortes de magasins. Nous, on n’avait pas tellement besoin de chemises Façonnable (pourtant pas chères) ou de pantalons de chez Barneys, mais on a trouvé de beaux caleçons de sport chez Nike et UnderArmour.On est rentré au hameau après une escale à l’épicerie Stop ‘n Shop (énorme, elle aussi, surtout par comparaison avec celles de Manhattan) pour acheter de quoi faire le dîner.

On a bu (bien sûr, un vin blanc français pour commencer et plusieurs bouteilles d'un rouge 2005 de la côte nord de l'Île Longue) – l’ami producteur, un peu ivre, c’est vrai, s’est plaint de sa vie de célibataire « d’un certain âge ». Son travail chez la télé publique le fatigue et ne l’intéresse plus. Il a envie de déménager à Los-Angeles, où il travaille souvent avec l’orchestre philharmonique.
dansleparcwertheim.jpg
Un pin solitaire dans la réserve Wertheim

dansleparc2.jpg
Une vue du fleuve, dont je ne connais pas le nom


Dimanche on a fait une promenade dans la réserve naturelle Wertheim, à côté du hameau. Rien de vert, on est toujours en plein hiver, même avec les températures douces et l’absence de neige. L'ami producteur a voulu nous montrer la mer et on est donc allé à la plage de Mastic-Shirley.

laplageparMastique.jpg
Pas beaucoup de monde sur la plage dans cette saison

On a fait une escale à une pizzeria locale tout près de la maison.

pizzarialocale.jpg
Une pizzeria de banlieue typique

On a pris un train de retour vers 15 heures – le mari et moi, on n’a pas regardé la remise des Oscars dimanche soir, choisissant plutôt de terminer la série Downton Abbey, dont on n’avait pas vu le dernier épisode.

ventedefrancais.jpg
Il y a des « Frenchies » que je voudrais bien acheter, moi, si seulement j'avais assez de fric – mais les Frenchies en vente ici sont seulement des bouledogues français, très à la mode à New-York

Hier soir, on est allé dîner avec les amis importateurs qui font la navette entre New-York et Chang-haï. Ils ont apporté à ce dîner une jeune femme du Texas très « business-friendly », c’est-à-dire une sale Républicaine.

entreecafeloup.jpg
L'entrée au Café Loup dans la 13e rue ouest, toujours sous l'échafaudage depuis des mois

Intelligente, avare, lesbienne, très douée pour les affaires, elle a dit qu’elle voulait surtout avoir un « homme d’affaires » à la tête du pays. Ce à quoi j’ai vite répondu, « Non, je préfère un véritable homme d’état – les comptables, ça se trouve facilement. On les engage. Je ne veux pas que les « compteurs de haricots » dirigent ce pays. » Elle s’est tue, en souriant. Bien sûr, le mari et moi, on s’est montré des exemples purs de sales libéraux new-yorkais du genre qu’on s’attendrait bien à trouver dans ce lieu maudit progressiste du Village de Greenwich. Il faut le faire pour les touristes, sinon ils sont déçus.

lebaisermilitaire.jpg
« Tu m'as manqué ! »

Cette photo des deux Marines qui s’embrassent énergiquement après une longue séparation a fait le tour d’Internet la semaine dernière mais cette photo m’a tellement fait sourire que je vais la republier ici, seulement pour mon plaisir. Comme j’ai dit à la lesbienne de droite assise devant moi hier soir, il faut quand même admettre tout ce qu’Obama a fait pour nous, les gai(e)s – on peut dire que c’est peu ou beaucoup, mais c’est quand même quelque chose de réel.

4 Commentaires

j'espère qu'elle se rend compte que ses "amis" républicains la haïssent profondément.

bon, sinon, c'est quoi, cette histoire de vin à long island ?? il y a des vignes là-bas ? puis-je avoir des références ? merci d'avance, édouard ! :)

Ah les choux, c'est sain! ça permet d'éliminer les calories ;-)

Je trouve les bouledogues français extrêmement moche et leur propriétaires, quand ils les promènent, tartes...

Obama a ses chances, non?

wam, il s'agissait de beaucoup de bouteilles du Merlot 2005 de Sherwood House Vineyard, qui se trouve sur la « dent » nord de la fourchette qui fait le bout de l'Île Longue, dans le village de Mattituck. Ce n'était pas mal, en fait. Le propriétaire est médecin à la retraite et ami de l'ami producteur – l'œnologue du « château » est un Français, qui s'appelle Gilles Martin.

j’ai préparé les choux de Bruxelles au beurre pour le repas de vendredi soir. On les a tout mangés !

Laisser un commentaire


Quelques liens

Commentaires récents

  • ralph lauren outlet : j’ai préparé les choux de Bruxelles au beurre pour lire la suite
  • Édouard : wam, il s'agissait de beaucoup de bouteilles du Merlot 2005 lire la suite
  • Jérôme : Ah les choux, c'est sain! ça permet d'éliminer les calories lire la suite
  • wam : j'espère qu'elle se rend compte que ses "amis" républicains la lire la suite

mars 2014

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Me contacter:

edouardleborgne@gmail.com