New-York-by-night

| 1 Commentaire
Deux soirées de suite, nous nous sommes retrouvés, le mari et moi, dans les environs de la place du Temps – par le temps tellement doux qu’il a fait ces derniers jours, il y avait du monde à flâner dans ce quartier de divertissement.

46erueouest.jpg
Vue de la 46e rue ouest

dansla8eave.jpg
On descend la 8e avenue vers la 42e rue


42erueouest.jpg
On tourne à gauche dans la 42e rue ouest, vers les 25 écrans du cinéma AMC


amc25nyc.jpg
 Pas facile à le rater, ce cinéma, quand même...

Mardi soir, donc, on est allé, avec l’ami bangladeshi, voir le film John Carter aux Cinémas 25 AMC dans la 42e rue ouest – on voulait aller le voir en Imax mais c’était complet – on a donc choisi la séance en 3D à 20h35, ce qui nous a encouragés à nous promener nous-mêmes dans le quartier une bonne demi-heure avant de retourner trouver nos places au cinéma. Le film n’est pas bon, la 3D n’apporte aucune amélioration, mais l’acteur principal Taylor Kitsch est beau mec et j’ai passé les longueurs à étudier ses beaux muscles pectoraux, ainsi que ses mamelons entourés d’une légère chevelure. La princesse de Mars, par contre, je l’ai trouvée plutôt moche mais le méchant – un prince de Mars (Dominic West) – avait, lui, une bouche assez sexy, à mon avis. (Il faut s’amuser comme on peut, n’est-ce pas ?)

placedutemps7eave.jpg
La place du Temps à l'angle de la 7e avenue


placepereduffy.jpg
La place du père Duffy, avec les gradins au-dessus des guichets TKTS


afficheconservatrice.jpg
« Ne croyez pas aux médias libéraux ! » Avertissement conservateur au milieu de la place du Temps


placedutempsverslesud.jpg
Vue de la place du Temps vers le sud – on retourne au cinéma

facadeclubdusiecle.jpg
Façade du Club du Siècle, qui se trouve dans la 43e rue ouest, à quelques mètres de la 5e avenue

Le lendemain, on avait rendez-vous avec l’amie ex-éditrice au Club du Siècle (officiellement, son nom serait l’association du Siècle, mais tout le monde l’appelle le Club du Siècle) où on allait assister à une conférence-dîner sur le livre que le mari et moi, nous venons de relire, Les tours de Barchester, d’Anthony Trollope. Il y avait au moins une soixantaine de participants, pour la plupart des gens plus âgés que moi, vous vous rendez compte ! Même beaucoup plus âgés. On s’est assis aux deux côtés de notre hôtesse à une grande table en U – on s’est présenté aux gens devant nous et à nos côtés – le couple devant nous, lui avocat à la retraite et elle originaire de Caroline du Nord, avaient une maison aux alentours d’Avignon, où ils passaient chaque année quatre mois. Le conférencier était un prêtre épiscopalien qui a dit que, pour lui, Jésus et la messe représentaient tout ce que la science n’arrivait pas à révéler – cela n’avait pas grand-chose à voir avec le livre, où il s’agit tout de même d’une certaine politique religieuse anglicane, mais il était tellement élégant – grand, distingué et super-guêpe (je vous laisse deviner le sens) – et tellement « libéral » – il a parlé avec admiration de la spiritualité des bouddhistes et des musulmans et devant cette foule de gens plutôt privilégiés il a réclamé une (petite) hausse d’impôts pour aider les plus démunis.

tourdelabanquedamerique.jpg
Façade nord-est de la tour de la Banque d'Amérique à l'angle de la 42e rue et de la 6e avenue


tourbanquedamerique.jpg
La façade « intéressante » de la banque, selon le mari


batimentgrace.jpg
La courbe élégante du bâtiment Grace vue de la 6e avenue

Tout le monde en parle et on réagit de façons très différentes (bien sûr) à la lettre de démission publiée hier dans le Times par un banquier de Goldman Sachs à Londres qui a vivement critiqué la morale de la société financière. Reste à voir si l’article aura des suites légales ou judiciaires.

On essaie aussi d’oublier le meurtre de 16 Afghanis par un soldat américain, qu’on aurait emmené au Koweït. C’est toujours embêtant quand nos « héros » se comportent mal.

42erueentre6et7aves.jpg
La 42e rue ouest, entre les 6e et 7e avenues, qu'on prend pour aller à la station de métro IRT de la place du Temps

Le mari et moi, on vient de proposer un marché à l’agent immobilier à La Cerisaie, qu’il doit transmettre à la propriétaire. On verra si elle sera d’accord. L’ami ex-Marine a eu la pétoche au dernier moment.

1 Commentaire

La pétoche? Il ne croyait pas que vous auriez pu le défendre contre des queens hystériques?

J'aime beaucoup Trollope, surtout ses personnages féminins.

Laisser un commentaire


Quelques liens

Commentaires récents

  • Jérôme : La pétoche? Il ne croyait pas que vous auriez pu lire la suite

mars 2012

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Me contacter:

edouardleborgne@gmail.com