Archives août 2012

Sur le petit écran

| 2 Commentaires
Bon, j’ai regardé hier soir les discours de l’ex-secrétaire d’État Mlle Condoleeza Rice, de la gouverneure du Nouveau-Mexique (je ne me rappelle plus de son nom), et du candidat pour la vice-présidence M. Paul Ryan. Mlle Rice semblait décrire l’ascension sociale d’un démocrate, tout en oubliant sa responsabilité personnelle pour les morts de centaines de milliers d’Irakiens pour une guerre illégale, la gouverneure hispanique a parlé avec pas mal d’humour et de verve, et M. Ryan a commencé assez calmement, mais vers la fin de son discours il m’a complètement dérouté, en clamant que nos droits ne viennent pas du gouvernement mais de « Dieu » ! Alors, là, non ! Je n’en peux plus de ces grenouilles de bénitiers, intégristes ou évangéliques ou mormons ou n’importe comment !

Par contre, j’ai été vraiment ébloui par la cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques à Londres, qu’on peut regarder ici:




Une véritable fête de la raison et de la compassion, avec l’acteur gay Ian McKellan et le physicien Stephen Hawking. Je félicite les Britanniques d’avoir monté d’excellents jeux olympiques et paralympiques.
C’est agaçant – le service Internet est de nouveau en panne chez nous à Manhattan – d’après le mari, c’est à cause de notre fournisseur d’accès Time-Warner Câble, mais Time-Warner dit naturellement que c’est plutôt à cause de notre routeur. Moi, bien sûr, je suis complètement ignorant de toute cette masse d’appareils et de fils, mais je sais que cela m’énerve quand ça ne marche pas. On a donc déconnecté le WiFi et mon ordinateur est maintenant branché directement au modem et le mari me faisait une tête en quittant l’appartement pour aller chez un autre « client » irrité par son ordinateur.


jeunehommeavecchien.jpg

Ce jeune homme et son chient disaient au revoir à des amis aussi mignons que lui mardi après-midi à La Cerisaie

Je suis rentré à New-York hier après-midi, par le ferry de 14 heures et le train de 14 h 40 et j’étais accompagné par l’ami allemand, de très mauvaise humeur lui aussi, qui avait une séance photo dans un studio dans la 30e rue. Il a rompu avec son copain récent, qui avait besoin, d’après l’ami allemand, d’avoir des relations « sans heurts » ou « sans couture » (« seamless » dans l’original, ce qui a enragé le mari, qui s’est écrié « Mais comment veut-il qu’une liaison soit sans heurts ?! ») – condition plutôt impossible, je le sais d’expérience. L’ami allemand en a marre aussi de la plage, et surtout des Pins, où il est resté pour presque deux mois, et a hâte de rentrer en Europe. Il est, il faut le dire, assez difficile lui-même et il devrait s’entraîner à être (ou paraître) un peu plus indifférent aux contrariétés sociales et sentimentales qu’on rencontre inévitablement.

Aux Folies La Cerisaie

| Aucun Commentaire
Quelques sélections des Folies La Cerisaie, qui a eu lieu le dimanche 12 août, au restaurant Le Château de Sable à La Cerisaie, sur l'Île de Feu, à quelques kilomètres de la côte new-yorkaise.



M. Valentine est à la fois souple et ensorceleur, un véritable lutin de plage



Pour fêter la fin de FIBO (Fire Island Black Out), Busted chante The Gods Love Nubia de l'Aïda d'Elton John



Les créateurs du Shit Show au Château de Sable, Patti, son frère Al, et l'incontournable Busted au fond, qui décrivent la réalité d'un boulot de serveur au bord de la mer dans une station balnéaire (oh, c'est beaucoup dire) comme La Cerisaie


Mise à jour:

La fusillade au Bâtiment de l'État-Empire ce matin a eu lieu directement devant l'entrée du bâtiment où se trouve le bureau du mari – lui, bien sûr, est ici, à La Cerisaie, et les deux employés étaient chez des clients lorsqu'on a semé la pagaille à l'intersection de la Cinquième Avenue et la 34e rue – beaucoup de clients lui ont téléphoné pour s'assurer que tout allait bien au bureau.

2e Mise à jour:

L'un des employés du mari vient de nous envoyer cette photo – impossible pour lui de rentrer au bureau, la Cinquième avenue restant bloquée par la police.

5eavenuebloquee.jpgLa 5e avenue reste bloquée après la fusillade devant le bâtiment de l'État-Empire – et donc le bureau du mari aussi !

Les vidéos humoristiques anti-Romney se déclenchent juste avant la rentrée – et je trouve que c’est un bon signe. Les voici, quelques exemples que j’ai regardés aujourd’hui.


Merci à Towleroad.



Merci à Joe.My.God.

À ne pas manquer aussi :

le dépècement méticuleux et farouche du « plan » Ryan pour l’économie par le professeur Krugman dans le Times d’hier intitulé « Un homme pas sérieux »;

et le commentaire acide de Maureen Dowd intitulé « Gare à la belle indifférence ».

(PS - Avez-vous remarqué que le titre de ce billet serait un vers alexandrin ?)

enattendantletrain.jpgOn attend l'annonce du quai de départ pour le train pour Babylone dans la gare des chemins de fer de l'Île Longue


vuedelacerisaiedelabaie.jpgVue de La Cerisaie, côté baie

Un week-end plein d’activités, surtout autour de l’anniversaire du mari, qui est le 19 août. On avait une maison pleine d’invités – l’ami ex-bengali, son copain le médecin de Washington, un infirmier qui travaille avec lui à Washington et son copain, ingénieur franco-québécois élevé à Porto Rico qui travaille quelque part dans le complexe militaro-industriel. Le mari et l’ami ex-bengali sont arrivés jeudi soir et moi et les autres, nous sommes arrivés vendredi, dans l’après-midi et la soirée, moi par le train et les Washingtoniens par avion jusqu’à l’aéroport de MacArthur, dans la petite ville d’Islip, à dix minutes de voiture de Sayville, où on prend le ferry pour l’Île de Feu.

onprenddesphotos.jpgLe mari, en t-shirt bleu, me filme en même temps que je le photographie


sybillbruncheon.jpgMlle Bruncheon en animatrice du jeu

Le vendredi après-midi on a assisté à Fun ‘n Gaymes présenté par l’incontournable Sybil Bruncheon, qui je connais depuis des lustres, sur la terrasse du Palais de Glace – elle pose des questions un rien insolites ou camp, par exemple sur la télé, les vieux films, les homos célèbres, au public et l’on gagne des tickets pour les bonnes réponses et chaque ticket gagne un prix à la fin du spectacle. Moi, je suis resté là bavarder avec un séparatiste basque qui est aussi photographe agréé des productions Daniel Nardicio et qui est aussi correspondant aux États-Unis de la Radio Euskadi. Le mari a même gagné un ticket qui lui a valu un collier arc-en-ciel !

onsamusetrop.jpg
Il y en a qui s'amusent peut-être un peu trop à La Cerisaie


hippie.jpgEt on y trouve même des hippies


Cinéma sci-fi et familial

| 3 Commentaires
cinemasregal14.jpgJ'attends le mari devant les Cinémas Regal 14 dans la 13e rue est

Bon, on est allé voir hier soir l’un de films sci-fi qui viennent de sortir ces derniers jours – dans ce cas il s’agissait du film Total Recall Mémoires Programmées qu’on a vu avec dix ou douze autres spectateurs dans une salle au 2e étage des Cinémas Regal dans la place de l’Union. Quelle catastrophe ! Au moins il y avait Colin Farrell, plus beau que jamais et qui a dû passer des heures et des heures dans quelque salle de sport hollywoodienne pour arriver à avoir ce corps musclé qu’il exhibe. L’actrice Jessica Biel ressemble un peu au mannequin des années 80 Christy Turlington, et Kate Beckinsale est peut-être trop belle pour faire une méchante crédible. Et puis le grand méchant Brian Cranston ne fait pas terriblement peur, puisqu’on le connaît surtout de la série TV comique Malcolm, dans laquelle il a joué le père aimable, mais maladroit. (Je n'ai pas vu la série TV Breaking Bad, dont il est la vedette, parce qu'elle a l'air trop violent.)

colin-farrell-1.jpgBon, il s'appelle Doug ou Hauser ou Colin – à vous de choisir ;-)

Pour ne pas parler de l’incohérence presque totale du scénario – la Colonie est une colonie pourquoi ? Si on a réussi à creuser un trou entre l’Angleterre et l’Australie, pourquoi n’a-t-on pas trouvé une solution pour assainir les autres parties de la planète « détruites » suite à une guerre ou à une épidémie ou peut-être à cause des deux ? Et puis il y a trop de bagarres, et elles sont trop longues et finalement ennuyeuses. Et je ne comprends pas pourquoi les colons n’ont pas essayé de fermer le trou qui les lie à l’Angleterre. Et les contradictions physiques de la navette. Bon, quelle bêtise cinématographique, mais Colin, il est beau. Même quand il ne sait pas exactement qui il est.

Choisir

| 11 Commentaires
vuedelaterrassesurlacerisaie.jpgVue de La Cerisaie d'une terrasse « commune » située au-dessus d'une maison dans le quartier ouest du village


Le mari m’a avisé que, quoi qu’il arrive à son boulot, il veut rester à New-York l’année prochaine et donc nous nous voyons un peu dans la situation d’être obligés de choisir maintenant une maison à louer pour l’été suivant. (J’écris « un peu » parce qu’en fait l’obligation n’est pas absolue, mais dans les habitudes locatives des deux communautés gaies de l’Île de Feu il est convenu qu’on doit ou relouer la même maison qu’on a eue cette saison-là ou en trouver une autre (ou, en particulier à La Cerisaie, un appartement ou un studio) pendant la deuxième semaine du mois d’août.) Pour nous, il s’agit aussi plus que d'un simple choix de maison, parce que pour nous il faut choisir aussi entre les deux communautés : Les Pins et La Cerisaie.

Pause politique

| 6 Commentaires
La sélection du représentant Paul Ryan comme candidat républicain à la vice-présidence américaine semble avoir plu surtout aux plus réactionnaires des Républicains et aux « pragmatistes » chez les Démocrates – les réactionnaires l’aiment pour son idéologie rigide formée sous l’influence nocive d’Ayn Rand, partisane démente d’un individualisme plutôt psychopathe, et les pragmatistes parce qu’ils trouvent, avec raison peut-être, que ces mêmes politiques arriérées, sur l’avortement, sur la répartition des impôts et sur l’homosexualité, pour ne citer que celles-là, effrayeront tant les électeurs de ce célèbre « milieu » qu’ils ne pourront donc pas voter républicain.

300px-Paul_Ryan,_official_portrait,_111th_Congress.jpgLe représentant Paul Ryan, candidat républicain pour la vice-présidence

En sa faveur, M. Ryan serait, aux yeux de beaucoup d’Américains moyens, plutôt beau gars, au visage sympa et surtout familier – pas comme les visages de M. Obama et famille, c’est certain. Et son coéquipier, Mitaines l’Argenté, aux déclarations d’impôt toujours cachées, lui, aurait l’aspect d’une vedette de cinéma jouant au président avec le menton carré, les cheveux grisonnants aux tempes, le nez droit, et, surtout, la peau blanche. Mais les goûts de l’Américain moyen ont beaucoup changé depuis les dernières décennies – on est plus basané de peau (merci à la lieutenante Uhuru de Star Trek, qui a commencé ce processus de transformation de la conscience nationale), on est d’origines autres qu’européennes, on est moins superstitieux (à part les visitations d’extraterrestres, bien sûr), ce qui veut dire qu’on suit de moins en moins les « recommandations » morales des mythomanes divers.

Et pour les femmes, malgré ses beaux yeux, M. Ryan propose le même système de contrôle corporel sur les femmes, en particulier sur leurs organes de reproduction, par des lois promulguées presque en leur totalité par une grande majorité d’hommes, auxquels elles ne s’appliquent pas, évidemment. Les femmes pourraient approuver les plans fiscaux de M. Ryan mais en même temps beaucoup d’elles vont se méfier d’un type qui chercherait à saisir effectivement la tutelle de son corps. Moi, si j’étais femme, je sais que j’aurais des réservations profondes là-dessus.

tumblr_m062qiS0Cg1qdc32wo1_500.jpgTraducteur républicain-vérité

Il est aussi intéressant à noter qu’en 1988, à la fin de sa dernière année de lycée, les autres lycéens de sa promotion l’ont choisi « lèche-cul le plus grand ». On est déjà aux combats de Wikipédia sur ce renseignement, que les Républicains trouvent « sans importance » et les autres trouvent « d’un intérêt général ». On le traite de grand hypocrite aussi, puisqu’il s’est servi de fonds offerts par la Sécurité sociale à la mort de son père pour payer ses études universitaires – ces mêmes fonds qu’il chercherait à abolir si on suivait son « plan » de restructuration fiscale.

Il aura une tâche plutôt ingrate devant lui, je pense.


On se divertit

| 1 Commentaire
On a vu enfin Le Chevalier noir se lève hier soir, et ma foi ! je l’ai aimé, ce film. Il présente un côté vraiment opératique qui m’a plu – sauf qu’on sait bien que tout s’arrangera à la fin, ce qui n’est pas toujours le cas dans les opéras, bien sûr. Je trouvais ça un peu inquiétant, il est vrai, de voir toutes ces images de ma ville en train d’être assaillie et ensuite sous la menace d’une bombe à neutrons – possibilité qu’on reconnaît ici implicitement mais qu’on refoule à l’aide des menus plaisirs quotidiens qu’on peut lire dans ces pages mêmes. L’interdiction de quitter l’île de Manhattan nous a rappelé celle en vigueur immédiatement après des attaques du 11 septembre, quand l’île était bloquée – tunnels et ponts fermés, trains et métro arrêtés. Cela m’a donné un petit frisson claustrophobe, c’est vrai – on est tellement vulnérable, en fait à New-York, sur notre petite île. Mais bon, j’ai aimé les acteurs, même si je suis d’une telle superficialité homo que quand j’ai vu le torse nu de Bane, je me suis dit aussitôt, « Mais il a besoin de faire un peu de cardio, c’lui-là ! » avec une poussée de soulagement mais tout à fait égoïste. J’ai beaucoup aimé le jeu de Joseph Gordon-Levitt dans le rôle de Blake, surtout quand il raconte sa propre histoire d’orphelinat à Bruce Wayne, orphelin lui aussi. J’ai aussi aimé Anne Hathaway, dans le rôle plus comique de Sélina, la Femme Chatte ; on l’avait vue et entendue à un gala du groupe de pression politique pour les droits homosexuels ESPA en 2009 où elle a parlé en faveur de l’égalité de mariage. Elle est belle et engagée. Marion Cotillard est bien aussi. Une réussite.
surlaterrasseavantlespectacle.jpgJuahn Cabrera et son accompagnatrice Ariana Johnson sur la terrasse chez nous, avant le spectacle

unejourneesplendide.jpgOn a profité du beau temps sur la plage

debutdespectacle.jpgLe concert commence au Château de Sable à 17 h 30

juahncabreraauchateaudesab.jpgIl est toujours très passionné quand il chante


Bon, les jeunes Latins sont venus, ils ont joué leur musique dont certaines belles chansons que le mari a enregistrées avec son Android – le jeune homme qu’on voit passer devant l’objectif serait un étudiant, Colombien lui aussi, à l’école de cinéma de l’Université de New-York et qui tournait un documentaire sur son ami chanteur pour son diplôme. Il y avait aussi un bassiste et un accordéoniste qui était aussi flûtiste. Juahn avait fait venir de chez lui tout l’équipement de son qu’on voit dans ces images, puisque le restaurant n’en avait rien.


La chanson s'appelle « Te vi »

Vers 18 heures, après le petit concert, nos deux amis se sont allés faire la queue pour entrer dans le Palais de Glace où allait avoir lieu le spectacle de Liza Minnelli et d’Alan Cumming (ils avaient pourtant des billets VIP qui leur ont permis d'éviter la queue). Il y a fait dans la salle, on m’a dit plus tard, une chaleur d’enfer, d’au moins 32° C mais Mlle Minnelli et M. Cumming ont fait un spectacle remarquable.

laqueuepourliza.jpgOn fait la queue sur la passerelle d'entrée du Palais de Glace

entreepalaisdeglace.jpgOn avait repeint le plancher devant la porte d'entrée du Palais de Glace avec ces dessins de Liza et d'Alan

laportedecoree.jpgEt la porte d'entrée aussi

lizachantealacerisaie.jpgLiza chante au Palais de Glace

lizaetalancumming.jpgLiza Minnelli chante avec Alan Cumming au Palais de Glace, à La Cerisaie samedi 4 août 2012

Un moment de calme

| 2 Commentaires
Le mari m’a donc rejoint à La Cerisaie jeudi après-midi, arrivant par le ferry de 17 h 30. On est allé voir l’ami allemand aux Pins vers 19 heures – on a fait halte d’abord au thé bas, où il n’y avait pas trop de monde, et ensuite on est monté écouter Lina à La Gorgée et la Pirouette, où l’on a vu pas mal de monde, dont certains qui nous priaient vivement de rentrer aux Pins l’été prochain et le mari, ayant bu plusieurs bières, a eu la témérité de demander à un couple beaucoup plus jeune et follement plus branché que nous de réfléchir sur la possibilité de partager une maison avec nous l’été prochain. Mais j’ai dit encore une fois au mari ce matin que je me sentais bien à La Cerisaie et que je n’avais pas automatiquement envie de me retrouver dans le matérialisme et le côté m’as-tu-vu des Pins. Donc, rien n’est décidé.

coucherdesoleilpins.jpgLe coucher de soleil hier aux Pins, devant la Baleine bleue


DJLina.jpgLa DJ Lina, en vert néon, sur le balcon du bar La Gorgée et la Pirouette

Quittant les Pins par la plage, on a rencontré l’ami allemand et son nouveau copain, qui allaient dîner, comme nous, au Château de sable – on était déjà assez ivre, et l’on a continué avec une bouteille de vin rouge – les deux autres nous ont rejoints, mais on a évité, j’en étais bien content, de parler de la situation de leur liaison à présent. Après le repas, on est allé au Palais de glace, où un spectacle de travestis était en cours – j’ai retrouvé un photographe basque – il refuse absolument de dire qu’il vient de l’Espagne, il insiste qu’il est originaire du Pays basque – avec qui j’ai parlé sur pas mal de sujets.

showicepalace.jpgLe spectacle au Palais de Glace – Ariel Sinclair à gauche et Logan Hardcore à droite

On a terminé la soirée en regardant le spectacle de Logan Hardcore, qui a révélé qu’il venait de tomber amoureux de quelqu’un et que cela a changé sa vie (j’étais content pour lui). Un jeune ivrogne me draguait avec insistance, mais la serveuse, une prof de math dans la vraie vie, m’est venue au secours, lui disant que j’étais son mari (elle est lesbienne, adorable, et habite avec une petite amie anglaise – et elle part pour Londres lundi pour voir les parents de celle-là).

sexyetsaoul.jpgUn jeune homme sexy et tout à fait bourré au show de Mlle Hardcore – non, ce n'était pas lui, qui m'avait importuné, hélas ;-)

C’est la soirée sous-vêtements ce soir et on attend aussi l’arrivée du jeune chanteur colombien et de sa copine, qui distribue les papillons pour leur spectacle aux Pins ce soir (elle a bien raison). Les autres sont en train de faire un petit somme avant de se déshabiller pour aller au Palais de Glace.

coucherdesoleilcerisaie.jpgLe coucher de soleil ce soir à La Cerisaie

Une longue semaine

| 1 Commentaire
La météo ment – on avait prévu plusieurs jours d'orage ou sans soleil et voilà que je me réveille assez tôt sous un ciel parfaitement bleu, vide d'aucun nuage propice au travail, c'est-à-dire à l'élaboration d'un billet. Mais il faut pousser de l'avant, n'est-ce pas, malgré le grand inconvénient du beau temps – et il est encore tôt dans la matinée.

miseenboitedelapparte.jpgOn divise les petits objets en les mettant dans des boîtes faites pour chaque frère et la sœur


vuequonnauraplus.jpgLa vue de l'appartement qu'on n'aura plus

On prépare le déménagement du mobilier chez la belle-mère décédée, dont l'appartement dans l'avenue du Parc a finalement été vendu avec l'approbation du conseil d'administration de l'immeuble. Ce chapitre se termine, enfin.

mchughjudyshow.jpgMlle Colleen McHugh chante au Duplex

L'amie chanteuse Mlle McHugh a fait son spectacle mensuel le jeudi, au sujet des chansons de Judy Garland. Très, très belle interprétation a cappella de « Somewhere Over the Rainbow » qui nous a tous émus.


nouveaucheminverslaplage.jpgOn a refait la semaine dernière le chemin en bois vers la plage – c'est bien pour ça qu'on paie des impôts !

De retour donc à La Cerisaie, on est allé, comme tous les vendredis (on est vachement fidèles, n'est-ce pas?), à la soirée sous-vêtements, accompagnés des amis de Washington qui sont venus à pied (et saouls, comme d'habitude) des Pins – c'était bondé, comme toujours, et super humide – un ami des Pins nous a invités à louer sa maison aux Pins l'été prochain et le mari a bavardé avec un jeune Suédois en tournée d'endroits gais (dont Provincetown la semaine prochaine) aux USA et on a failli nager dans la piscine à 2 heures du matin, mais finalement on est rentré chez nous.

compagnondedouche.jpgL'un de mes compagnons de douche extérieure – je suis content de plaire aux animaux ;-) Surtout à mon âge ! Et ce cerf veut vérifier que je n'oublie aucun endroit en me lavant



Quelques liens

Commentaires récents

  • Fake Oakleys : This exclusive designer sunglasses is something almost every desire, whether lire la suite
  • http://cryptonuke.wixsite.com/cryptonuke : Wow, fantastic blog layout! How long have you been blogging lire la suite
  • explosivemarketing.jimdo.com : Hello, I log on to your blog regularly. Your humoristic lire la suite
  • zo'n goed penis vergroting : Hello, I enjoy reading all of your article. I like lire la suite
  • https://www.diigo.com/ : It's actually very difficult in this active life to listen lire la suite
  • https://plus.google.com/+brandandwin/posts/BGbFtEyKmRx?sfc=true : Hey are using Wordpress for your blog platform? I'm new lire la suite
  • reverse phone lookup : reverse phone lookup australia free reverse phone lookup genie reverse lire la suite
  • Grégory : J'ai beau ne pas être américain, j'ai reçu un sacré lire la suite
  • Hub : Nous sommes terrifiés...... lire la suite
  • https://www.viagrasansordonnancefr.com/ou-acheter-viagra-sans-ordonnance/ : Good information. Lucky me I ran across your site by lire la suite

décembre 2016

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Me contacter:

edouardleborgne@gmail.com