Archives mars 2015

Ça recommence...

| 4 Commentaires
lamer.jpgJ'ai failli fredonner l'air de Trenet en me trouvant là


On est allé voir dimanche dernier quelques maisons à louer aux Pins pour l’été à venir. On espère avoir trouvé une maison convenable. La rudesse de cet hiver aurait raffermi, on nous a dit, les loyers demandés pour ces résidences au soleil. Donc on n’a pas pu marchander. (Il faut noter aussi qu’il s’agit dans ce cas des quelques maisons qui correspondent à ce que nous cherchons et qui n’ont pas été déjà louées – et les locations pour la saison suivante commencent aux Pins en mi-août, quand il faut aviser le propriétaire du désir de reprendre la maison pour l’été suivant ou de l’intention de la quitter, et dans ce dernier cas, les agents immobiliers descendent tout de suite pour la montrer à des locataires éventuels. C’est-à-dire que notre choix était déjà assez limité.)

Il a fait très beau là-bas – on attend toujours le dénouement de la vente aux enchères des propriétés de la Fire Island Pines Ventures en janvier pour la somme de 10,1 $ millions – on n’a pas pu passer à la clôture, prévue pour mars, pour des raisons un rien confuses – un soi-disant « mechanic’s lien » ou privilège financier donné par la loi aux constructeurs (et dans ce cas particulier tout possiblement abusif) aurait bloqué la clôture la première fois, mais on parle aussi d’un manque de fonds de la part des acheteurs. On a dit bonjour à l’un des acheteurs « éventuels » dimanche – c’est aujourd’hui, mardi, qu’on attend la clôture de l’affaire. Sinon.. les immeubles qui longent le port pourront être barricadés avec des planches jusqu’à ce qu’on trouve un acheteur. Ça commence bien, n’est-ce pas ? Avec du suspense tout au début !

enattendantletrain.jpgDans la gare de Pennsylvanie, section Chemins de fer de l'Île Longue, à l'heure de pointe de vendredi soir


On est allé passer le week-end dernier chez l’ami producteur sur l’Île Longue – je l’ai rejoint dans la gare de Pennsylvanie où nous avons pris le train pour Ronquonquoma, où l’ami stationne sa voiture et d’où on a poursuivi notre trajet vers le hameau du Havre du Ruisseau et sa maison dans la rue au nom pittoresque du Col de la Cheminée. On a retrouvé les autres, le mari et deux amis, à la gare de Port-Bell, avant d’aller dîner au restaurant charmant Le Bellport. Comme il faisait toujours froid et le paysage restait couvert de neige, on a décidé d’aller remédier aux manques de nos garde-robes printanières aux centres de magasins d’usines Tanger, où le mari et les autres se sont offert pas mal de choses – chemises, chaussures, pantalons – mais où je ne suis pas senti cette année trop tenté.

avisconsternant.jpgAvertissement un rien curieux aux centres de magasins d'usines Tanger


Dimanche on était de nouveau dans la voiture pour aller cette fois au village de Southampton, où l’on a déjeuné à Silvers, l’un des seuls restaurants restés ouverts dans cette période hors-saison, où l’accueil, la cuisine et le service ont tous été exceptionnels (et l’on n’était évidemment pas des clients réguliers). Après le déjeuner, on a fait un tour par le nouvel immeuble du musée d’art Parrish, qui a délaissé son ancien bâtiment au milieu du village pour un nouveau en plein ancien champ de pommes de terre construit par les architectes suisses très à la mode Herzog & de Meuron – vu de l’extérieur, ce nouveau bâtiment a vraiment, à mes yeux, l’air d’être un gigantesque poulailler industriel tel qu’on voit en Géorgie mais à l’intérieur, c’est beau, c’est simple et chic, et ça marche bien pour montrer des tableaux et d’autres œuvres d’art.

corridorcentralmuseeparrish.jpg

Dans le corridor central du nouveau musée Parrish à Southampton

On est rentré, tout crevé, à New-York par un train à partir de Port-Bell.

Cette semaine les températures frigides ont modéré – on a même atteint un maximum hier de 15° et la plupart de la neige dans les rues et sur les trottoirs a fondu. Est-ce le printemps enfin ? Je n’ose l’espérer.



Ah, je t'en prie !

| Aucun Commentaire
encoredelaneige.jpgEn route vers la salle de sport

C’est beau, au moins au début, mais assez vite cela devient lassant.

Chantons sous la pluie

| 2 Commentaires
guichetstktsenneiges.jpgLes guichets TKTS dans la place du Temps sous une neige mouillée


Ça a recommencé vers 15 heures, la neige, mais malgré le temps le mari a voulu maintenir son projet de théâtre. Je me suis rendu donc aux guichets TKTS à l’heure convenue, c’est-à-dire à 18 h 30 pour les levers de rideau prévus chez la plupart des spectacles de Broadway les mardis pour 19 heures (pour encourager les gens de la banlieue de venir voir une pièce). Le mari, lui, a eu du mal dans le métro – des retards habituels – et il m’a texté d’acheter n’importe quoi. J’ai essayé d’avoir des billets pour la pièce The Audience, tout juste arrivée de Londres avec l’excellente Helen Mirren en vedette, mais il n’y avait que des places « à vue obstruée ». Le mari arrivé, on a essayé ensuite d’avoir des places pour Constellations, une nouvelle pièce avec Jake Gyllenhaal en vedette, mais il n’en restait qu’une seule. On a finalement acheté des places pour It’s Only A Play, comédie « modernisée » de Terrence McNally, avec notre voisin Matthew Broderick (en l'occurrence le mari de l'actrice Sara Jessica Parker) qui habite à deux pas de chez nous et avec Stockard Channing. Bon, ce n’est pas du Shakespeare, ni du Molière. C’est plein de bons mots mesquins et spirituels (si sans grande méchanceté) sur les people du jour – les sœurs Kardashian, Ellen DeGeneres, Harvey Fierstein et ainsi de suite. Mme Channing était supérieure dans un rôle bouffon. Deux des grandes vedettes qui avaient joué dans la pièce en automne sont déjà parties – le comique Nathan Lane et la comique Megan Mullally – et la pièce a grand besoin de leurs énergies maniaques pour combler les plaisanteries somme toute pas toujours follement drôles.

theatrejacobsexterieur.jpgDevant le théâtre Bernard Jacobs dans la 45e rue ouest

Aujourd’hui il pleut, mais il fait 8° – le sale temps recommence ce soir, avec l’arrivée d’une bande de neige, de glace et de vent qui est censée nous empester la vie jusqu’à jeudi soir. Ouf !


rueperryenneigee.jpgDans la rue Perry vers 14 h 30


Ça recommence ! Les premiers flocons ont commencé à tomber juste après midi, quand j’allais à la salle de sport pour faire mes exercices pour les muscles abdominaux (ce qu’on appelle ici le « core work » ou tout simplement faire du « core », mot dérivé du français « cœur ») et ensuite les 40 minutes de « cardio » que mon précepteur m’a données en tant que devoirs à faire tout seul. Quand j’en suis sorti, l’employé latino du restaurant d’à côté jetait du sel sur le trottoir. « Encore » je lui ai remarqué et il m’a souri en répondant avec résignation, « Ouais, encore. »

laplaceduherautenneigee.jpg Dans la place du Héraut


De retour à la maison, j’y ai retrouvé le mari, qui a été obligé de passer très tôt au bureau pour régler une situation un peu bébête entre sa boîte et un client important, qui sont à présent en pleine discussion contractuelle, qui serait à l’origine de cette histoire. On avait pensé d’abord passer voir l’expo Gay au parc d’exposition Jacob Javits mais finalement, le temps nous a convaincus d’aller tout simplement au magasin Uniqlo dans la 34e rue ouest, où le mari voulait s’acheter quelques chemises ajustées nouvelles pas chères. On a pris le métro, qui avait des retards inexpliqués.

Après Uniqlo, on s’est rendu à H & M, tout proche, où j’ai été séduit par une combinaison chemise à carreaux et t-shirt montée sur un cintre. On a continué notre progression à travers le rez-de-chaussée de Macys, rempli de Français et de Françaises parmi les foules de clients (le shopping du dimanche étant très populaire ici), jusqu’au magasin canadien Joe Fresh, où il n’y avait rien de trop intéressant.



Quelques liens

Commentaires récents

  • Grégory : @ Hub...Fichtre, où avais-je la tête lorsque j'ai tapé mon lire la suite
  • Hub : Grégory , tu as un peu d'avance sur le calendrier... lire la suite
  • Grégory : Un an et deux jours sans nouvelles d'Edouard...snif... lire la suite
  • ELLA : Bonjour Edouard, Je vous souhaite une très belle année J'espère lire la suite
  • Grégory : Une très bonne année 2016 à toutes et tous ! lire la suite
  • Hub : Bonne Année et meilleurs voeux à vous deux. lire la suite
  • lau : Ahh "au bon pain" ca me rappelle de bon souvenir... lire la suite
  • Nanarf : Vous me manquez. J’espère que votre absence n'est due qu'à lire la suite
  • Dog Breeds Ridgeback : Wandering dogs inside neighborhood tend to "mark" nearby mailboxes, lawns, lire la suite
  • dog breeds : Dogs with congestive heart failure suffer a host of distressful lire la suite

avril 2016

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Me contacter:

edouardleborgne@gmail.com