Balade en ville

| 2 Commentaires
Après une matinée de pluie légère, le soleil est revenu vers midi et le mari et moi, nous nous sommes décidés à nous promener un peu en ville – on a d’abord fait une petite course, la livraison de tout un sac de linge sale chez les blanchisseurs chinois de la 11e rue ouest, d’où l’on est passé devant l’ancien garage, où l’on demande actuellement un loyer mensuel de 689 $ pour garer une voiture « moyenne ».

garage11erue.jpgL'entrée de l'ancien garage dans la 11e rue ouest


On a descendu le long de l’île en prenant le chemin du parc qui longe le fleuve Hudson avant de tourner vers l’est, par la rue du Canal, où l’on s’est acheté deux chaînes d’or (plus ou moins) en marchandant avec la vendeuse indienne en sari dans l’espoir de pouvoir nous déguiser en mecs néojersiais à la plage cet été.

lelongdufleuveHudson.jpgLes immeubles résidentiels au bout de la rue Perry au bord du fleuve


terraindetennis.jpgLes terrains de tennis dans le parc du fleuve Hudson



entreedutunneldHollande.jpgL'entrée au tunnel de Hollande, bondée de voitures comme toujours


francophilie1.jpgÉvidence de francophilie new-yorkaise


ancienhqpolicier.jpgL'ancien quartier général de la police municipale, réaménagé en appartements de luxe


quartieritalien.jpgDes magasins d'alimentation dans le quartier italien (qui devient de plus en plus chinois)


batimentgalerie.jpgLa galerie se trouve au premier dans cet immeuble pas très chic


On a poursuivi notre route en nous dirigeant à la galerie d’un ami qui se trouve dans le quartier du Côté oriental inférieur, à deux pas de la rue Delancey. Là, dans la galerie Mitchell Algus, notre ami a monté une exposition exceptionnelle sur l’art conceptuel et performance des années 60 et 70 à New-York.

danslagalerie.jpgDans la galerie


photodexpo.jpgUne photo dans l'expo qui m'a fait sourire

On est rentré par la rue Essex, où l’on a fait un tour dans le marché Essex avant de passer dans le Lowline, le premier parc souterrain du monde. De là, on est allé manger une pointe de pizza dans une pizzeria dans la 2e avenue.

floredanslelaboLowline.jpgLe jardin dans le Labo Lowline, alimenté par de la lumière redirigée de l'extérieur


danslelaboLowLine.jpgOn fait descendre la lumière du soleil par des lentilles suspendues spéciales


cimitiereLES.jpgLe calme du cimetière de marbre dans la 2e rue est


francophilie2.jpgÉvidence de francophilie new-yorkaise dans la 7e rue est

On a ensuite pris la 8e rue où j’ai trouvé du pain protéiné chez Eva, avant de prendre une bière chez Julius, où je me suis rappelé d’un coup que j’avais fait hier un rendez-vous avec une connaissance russe qui habite dans la rue Gay dans une jolie maison particulière.

interieurdeJulius.jpgAu fond de Julius's, le bar gay le plus ancien de New-York

Heureusement on n’a pas oublié notre visite et la connaissance russe nous a accueillis gentiment, nous servant des verres de bordeaux et un plateau de rondelles de saucisson sec. Il part lundi pour Paris et Saint-Pétersbourg pour un voyage de deux semaines. Après deux verres, on a pris congé pour rentrer chez nous.




2 Commentaires

C'est agréable de retrouver ces visites guidées de la grosse pomme !

Merci, Grégory !

Laisser un commentaire


Quelques liens

Commentaires récents

  • Édouard : Merci, Grégory ! lire la suite
  • Grégory : C'est agréable de retrouver ces visites guidées de la grosse lire la suite

mai 2016

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Me contacter:

edouardleborgne@gmail.com