Dîners en ville

| 5 Commentaires
C’est la saison de l’indécision – le poète anglo-américain T S Eliot a remarqué, dans son chef d’œuvre La Terre vaine , qu’avril serait le mois le plus cruel – le temps vacille entre la chaleur de l’été et la fraîcheur de l’hiver, on ne sait pas quels vêtements – t-shirt ? sweat-shirt à capuche ? short ? jeans ? – seront les plus appropriés. On a commencé les régimes d’été tout en dévorant avec le remords qui convient tout un sac de croustilles en maïs. Il y a Trump qui gagne toutes les élections républicaines en se moquant crûment des autres candidats tandis que le rouleau compresseur de Mme Clinton poursuit son aplatissement de toute opposition devant son programme néo-libéral et belliqueux en faveur de ses amis, grands bénéficiaires des traités de commerce dit « libre » et riches profiteurs de guerre. Oui, Trump sera probablement le candidat républicain, et Clinton la candidate démocrate. Ils sont, tous les deux, des personnages profondément troublés – l’égoïsme et l’ambition excessifs leur rongent les entrailles ; la vérité chez eux n’est qu’une tournure de phrase ; comme chez des capos mafieux, le trait le plus important pour eux deux, c’est la loyauté personnelle absolue.

laplaceColomb.jpgLa place Colomb, avec la tour Trump au fond


Ces élections primaires ont aussi montré comment et combien les chefs de parti chercheraient à « décider » eux-mêmes les candidats qu’ils désignent comme « convenables » – dans les états les plus autocratiquement partisans, comme, par exemple, le New-York et le Connecticut, seuls les électeurs inscrits sur la liste du parti ont le droit de voter dans la primaire dite « fermée » – c’est une des grandes raisons pour lesquelles Clinton a gagné dans ces états-là, tandis que dans les états aux primaires dites « ouvertes » – où l’on choisit le parti au bureau de vote le jour de l’élection – le candidate Bernie Sanders a gagné, avec l’aide des électeurs « indépendants », ce qui vient d’arriver dans l’état du Rhode-Island. Pour Mme Clinton, il va falloir absolument convaincre ces mêmes « indépendants » à voter pour elle pour avoir une chance à la présidence.

cntreTimeWarner.jpgLe centre TimeWarner la nuit


On a vu l’ami assureur, déménagé depuis fin janvier à Londres et de retour aux USA pour un court séjour d’une semaine, lundi soir – on est sorti avec lui et l’ami russe traiteur dans un restaurant mexicain dans la Cuisine de l’Enfer avant de passer à sa chambre d’hôtel à l’hôtel Westin en pleine place du Temps. Ce soir on est allé dîner avec deux amis photographes qui nous rejoignent en mai pour notre début saisonnier sur l’île de Feu – l’un chez nous, l’autre chez lui à La Cerisaie, où il vient d’apprendre qu’on lui a offert une expo de ses photos au Maison communautaire de La Cerisaie http://www.cgcai.org/soch-photos-slideshows en fin juin et début juillet, deux des « meilleurs » week-ends de l’été.

exterieurWestin.jpgL'entrée du l'hôtel Westin dans la place du Temps

5 Commentaires

Je ne comprends toujours pas comment des gens sains d'esprit et dotés d'un minimum d'éducation et d'intelligence peuvent aspirer à avoir ce cinglé de Trump comme président...

De tout cœur avec vous.

J'imagine que vous avez autre chose à faire, mais j'aurais adoré lire vos commentaires sur les élections... Votre regard sur cet événement me manque !

Nous sommes terrifiés......

J'ai beau ne pas être américain, j'ai reçu un sacré coup sur la tête en me réveillant hier...

Laisser un commentaire


Quelques liens

Commentaires récents

  • Grégory : J'ai beau ne pas être américain, j'ai reçu un sacré lire la suite
  • Hub : Nous sommes terrifiés...... lire la suite
  • ELLA : J'imagine que vous avez autre chose à faire, mais j'aurais lire la suite
  • ELLA : De tout cœur avec vous. lire la suite
  • Grégory : Je ne comprends toujours pas comment des gens sains d'esprit lire la suite

novembre 2016

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Me contacter:

edouardleborgne@gmail.com